Devis Christaud
Devis Christaud
Accueil > Outillage et consommables

Outillage et consommables

Entretenir un réseau d’eau et œuvrer sur celui-ci nécessite d’avoir recours à des clés et outillages standards ou alors beaucoup plus spécifiques. Certains serviront uniquement lors de la manœuvre et de la régulation de certains appareils, d’autres seront multifonctions.

Les clés de distribution

 

On compte parmi les clés de distribution plusieurs types de clés qui vont faciliter les interventions :

  • La clé bouche de lavage et arrosage : équipée d’un carré de 15×15 mm cette clé va permettre de réaliser l’ouverture des bouches à clé, ainsi que de manœuvrer les vannes à encoches.
  • La clé tous services : elle va pouvoir manœuvrer un carré de 30×30 mm, quel que soit l’appareil (poteau incendie, vanne). Elle est également équipée d’un crochet et d’un pic pour faciliter la dépose du tampon d’une bouche à clé.
  • La clé tricoise : cette clé permet de serrer un raccord symétrique. Par exemple sur un poteau incendie, les pompiers pourront mettre leur raccord symétrique sur le poteau et pourront faire un verrouillage grâce à la clé tricoise.
  • La clé RF : cette clé est une sorte de petite clé tricoise avec un triangle de 11 mm.
  • La clé normalisée poteau incendie : cette clé est équipée d’un carré de 30 mm et permet la manipulation des carrés de manœuvre sur les poteaux d’incendie à prise apparente.
Clé de distribution

Les outils de branchement

 

  • La clé de manœuvre : cette clé est la clé la plus utilisée dans l’adduction d’eau. Elle permet de manœuvrer un robinet, quelle que soit la hauteur à laquelle il a été enterré. Elle sert à atteindre le carré et à manœuvrer le robinet en ¼ de tour ou en multitours. Plus le diamètre est grand et plus le nombre de tours est important. Il existe également des clés multifonctions sur lesquelles on peut positionner différents carrés pour nettoyer, ramasser, frotter, aimanter dans la bouche à clé. En version démontable, cette clé se transforme en un outil des plus compacts et beaucoup moins encombrant.
  • La pince à bec : cette pince est utilisée dans les opérations de nettoyage. Elle permet en effet d’attraper par exemple les feuilles dans les tubes allonges pour faciliter l’accessibilité au carré de manœuvre.
  • La clé tarière : cette clé permet de libérer un tube allonge obstrué par des boues en fragmentant ces dernières. Il suffit par la suite d’aspirer les résidus ou d’utiliser une pince à bec pour récupérer des morceaux.
  • Le souleveur magnétique : équipé d’une poignée et d’un aimant pour avoir une longueur importante. Il permet de soulever facilement et sans effort les tampons de bouches à clé.
Clé de manoeuvre

Outillage de serrage

 

En termes de boulonnerie, les diamètres courants des boulons sont des Ø16, Ø20, Ø24. Chez Christaud, on utilise des vis avec un filetage intégral et des écrous de classe 8-8. Cet ensemble dispose d’un revêtement Geomet 500B garantissant une excellente résistance à la corrosion et permet un serrage optimal des brides

Pour assurer un serrage parfait, on utilise les clés suivantes :

  • La pince multiple : avec une ouverture du 17 mm au 36 mm
  • La clé à molette extra large : avec un pas extra large 34 mm ou 39 mm
  • La clé mixte à cliquet : pour serrer des boulons Ø19 mm, Ø24 mm, Ø27 mm, Ø30 mm
  • La clé viragrip : pour des longueurs 300 mm, 450 mm et 600 mm

 

Outillage de serrage

Outillage de traçage

 

Permettant de faire des repérages dans les canalisations ou pour localiser une fuite, les outils de traçage sont de différentes natures :

  • Le colorant de traçage : se présentant sous forme de poudre, le colorant de traçage est utilisable pour les eaux claires. Non toxique et inodore il se présente en plusieurs coloris pour faciliter les interprétations.
  • La fluorescéine : elle permet de teinter l’eau pour faire des repérages et savoir par exemple où va se déverser l’eau ou encore pour localiser une fuite.
  • Le traceur de chantier : le traceur de chantier se présente sous forme de bombe de peinture fluorescente. Il s’utilise dans les travaux de voirie pour repérer les canalisations. Chaque bombe aura un coloris fonction du type de réseau
    • Eau : bleu
    • Electricité : rouge
    • Gaz : jaune
    • Telecom : vert

Outillage de détection

 

  • Le détecteur de bouche à clé : le détecteur de métal WASP offre une détection à 30 cm de profondeur pour une bouche à clé et 80 cm pour un tampon. Le WASP 1 va permettre de détecter un tuyau jusqu’à 40 cm de profondeur, le WASP 2 ira à 60 cm de profondeur.
  • Le grillage avertisseur : positionné 30 cm au-dessus de la génératrice supérieure de la canalisation, il permet de connaître la nature de la canalisation (eau, gaz, etc.). Il existe un grillage détectable équipé d’un fil métallique pour pouvoir être détecté notamment avec un détecteur de métal. Les grandes catégories de grillages avertisseurs :
    • Eau potable : bleu
    • Electricité puissante : rouge
    • Gaz & produits chimiques : jaune
    • Telecom & vidéos : vert
    • Marron : assainissement
    • Violet : chauffage urbain & climatisation
    • Blanc : équipements routiers dynamiques
Détecteur de métaux

Outillage de mesure

 

Les appareils de calcul pour un diamètre :

 

  • Circomètre : c’est l’appareil indispensable pour toute intervention d’urgence sur le réseau. Il permet de faire le tour de la canalisation pour en déterminer le diamètre et ainsi connaitre la dimension de la pièce nécessaire pour la réparation.
  • Le compas : le compas permet de vérifier le diamètre extérieur d’un tuyau notamment pour les gros diamètres. Au-delà des DN 300, les canalisations fonte ne sont pas systématiquement calibrées. Il est important de connaitre le diamètre extérieur de la canalisation lors d’une coupe pour savoir si le raccord est susceptible de pouvoir se monter correctement.
  • L’odomètre : l’odomètre est un compteur métrique permettant une mesure de 0 à 100 km et donc, de mesurer la distance sur un chantier.
Mesure le diamètre d’un tuyau

Outillage et prise en charge

 

Pour chaque branchement il est recommandé d’utiliser un appareil de prise en charge pour pouvoir installer le collier et le robinet sur tous les types de canalisation (fonte, PVC, PEHD…). La machine de prise en charge permet d’installer un nouveau branchement même si le réseau est en service sans interrompre la distribution en eau. Il y a différents diamètres de perçage, DN 20 – 25 – 32 – 40.

Pour s’adapter selon la nature de la canalisation et du type de robinet (prise sur le côté ou prise sur le dessus), les machines à percer offrent une palette d’accessoire :

  • Des forets avec tête carbure pour la fonte et acier
  • Des fraises pour le PVC
  • Des fraises pour le PEHD
  • Des fraises spécifiques pour la fonte BLUTOP
  • Et également des pièces d’adaptation pour raccorder le robinet sur la machine de prise en charge.

Il est également possible de réaliser une prise en charge d’un DN supérieur, toujours sans interrompe la distribution, et ainsi obtenir une dérivation d’un DN 50 à DN 600 sur une canalisation principale.

L’alimentation des machines à percer gros diamètre peut être :

  • Thermique
  • Hydraulique
  • Pneumatique
Outillage de prise en charge

Les outillages de coupe

 

Ces outillages sont spécifiques aussi bien dans la coupe que dans la préparation de tube PEHD ou de tuyaux fonte.

 

  • Les coupe-tubes : les coupe-tubes sont essentiels pour réaliser une coupe franche et propre des tubes. On distingue plusieurs modèles selon les diamètres des tuyaux et la nature des canalisations :
    • Pour le PEHD
      • Les coupe-tubes à crémaillère
      • Les coupe-tubes guillotine
      • Les scies circulaires comme le ROCUT® offrant une coupe sans déport et perpendiculaire sur des tuyaux PE Ø160 – 355
    • Pour les canalisations fonte
      • La disqueuse PIPECUT TURBO 400 permet d’obtenir une coupe droite
      • Les tronçonneuses à chaine diamantée facilitent les interventions sur les canalisations enterrées grâce à une coupe ne nécessitant pas une rotation autour du fût.
Outillage de coupe

Les appareils de soudure du PEHD – électrosoudable

Les canalisations PEHD offrent une solution intéressante en adduction d’eau et sont couramment utilisées pour le branchement. Plébiscité sur les réseaux gaz pour sa flexibilité et la qualité de son étanchéité, la canalisation PEHD nécessite une préparation et le respect de règles de mise en œuvre.

La préparation se fait en plusieurs étapes :

  • Effectuer une coupe bien droite avec un coupe-tube
  • Faire un grattage périphérique de la surface du tube avec gratteur orbital
  • Enlever l’oxydation sur la canalisation avec une lingette imbibée d’une lotion à base d’alcool
  • Utiliser un positionneur pour immobiliser la canalisation durant la phase de soudure et de refroidissement.
appareil soudure
  • Les appareils de soudure électrofusion : ces appareils sont d’une très grande facilité d’utilisation et peuvent fonctionner sur secteur ou sur batterie. Avec une scannette ou un crayon optique, la machine vient interpréter le code barre présent sur chaque raccord électrosoudable et programme directement le temps de chauffe et de refroidissement pour pouvoir réaliser une soudure parfaite. Il existe des machines électrosoudables universelles ou spécifiques à une marque. Les machines universelles sont capable de lire le code barre indépendamment de la marque de ce dernier.
    • Il existe des machines : 
      • Légères et spécifiques pour le branchement, capables de réaliser des soudures jusqu’au Ø125
      • Pour toutes les applications et souder jusqu’au Ø 1200
  • Les appareils de soudure polyfusion : ils permettent une soudure de jonction dite « bout à bout » entre 2 tubes sans utilisation d’un manchon. Les deux tubes sont chauffés à une température donnée selon le type de polyéthylène, puis rapprochés et maintenus en contact le temps du refroidissement
  • Les positionneurs : cet outillage permet de créer un maintien pendant toute la procédure de soudure et de refroidissement. Il existe des positionneurs pour tous les types de raccords (manchons, coudes, te)

Les outillages d’essai de pression

 

Outillage essai de pressionLes pompes d’épreuves permettent d’appliquer une pression sur un réseau afin de contrôler le niveau d’étanchéité global de ce dernier. Il est préconisé de réaliser un test à 1.5 fois la pression de service. Sous l’effet de cette pression, la moindre fuite se caractérisera par une projection d’eau ou par une baisse rapide de la pression mesurée au niveau d’un manomètre de contrôle.

Les outillages de désinfection

 

  • outillage-desinfectionLes produits désinfectants : 2 types de désinfectants peuvent être utilisés dans le cadre d’une désinfection :
    • Les désinfectants chlorés 9.6%
    • Les biocides non chlorés à base de peroxyde d’hydrogène
  • Pompe doseuse : elle va injecter automatiquement du peroxyde d’hydrogène à l’intérieur de la canalisation lors de la phase de remplissage. Les pompes sont adaptées en fonction du diamètre des canalisations. Ces pompes et le péroxyde d’hydrogène permettent d’aseptiser sans danger une canalisation.

Étanchéité et consommables

 

Il s’agit de l’ensemble des pâtes et bandes d’étanchéités permettant le montage et l’installation de raccords :

  • Les pâtes d’étanchéité permettront de réaliser l’étanchéité sur les parties filetées males et taraudées femelle.
  • Les bandes anticorrosion qui viennent se fixer sur la partie boulonnerie et qui amènent une longévité accrue notamment si le raccord doit être installé en terre.
  • Les lubrifiants facilitent le montage des canalisations et raccords. L’utilisation de lubrifiant disposant de l’agrément Attestation de Conformité Sanitaire (ACS) est indispensable pour les applications en contact avec l’eau potable.
Pâte d’étanchéité

 

 

Facilitez vos installations avec les tutoriels vidéo de notre chaîne YouTube youtube christaud