Devis Christaud
Devis Christaud
[wpseo_breadcrumb]

Regards et chambres : le logement indispensable pour les compteurs d’eau

Permettant d’accéder facilement à un compteur d’eau, un robinet d’arrêt de compteur ou différentes pièces de robinetterie pour la maintenance et la régulation d’un réseau d’eau, le regard est un ouvrage aux dimensions variables pouvant se positionner aussi bien sous chaussée que sous des espaces verts. Il peut être fabriqué en béton préfabriqué, en matériaux de synthèse ou en maçonné sur mesure. De plus, véritables abris des compteurs d’eau, les regards sont conçus pour pouvoir assurer la protection contre le gel et faciliter l’exploitation lors de la relève des index.

Destinés à abriter les compteurs, les regards et bornes sont des éléments indispensables au réseau. Les regards servent à protéger les compteurs du froid, mais aussi des charges qui peuvent être exercées sur eux (trottoir, circulation). De nos jours, la tendance est de mettre le compteur en dehors de la propriété du client pour réduire les nuisances occasionnées lors de la relève des compteurs. Ce geste permet non seulement de faciliter les accès, mais intervient également en termes de transfert de responsabilité.

En effet, le branchement principal situé dans la route reste du domaine public, l’eau est ensuite acheminée en limite de propriété où se situe un regard compteur d’eau. Après ce point, la responsabilité est transférée à l’abonné.

Les caractéristiques techniques des regards

Bien choisir son regard implique de prendre en compte plusieurs de ces caractéristiques techniques :

  • La résistance au gel avec plusieurs degrés d’isolation
  • La dimension avec les différentes hauteurs d’enfouissement déterminées par cette résistance au gel et par la carte géographique des climats
  • Les types de compteurs avec lesquels on peut équiper les regards
  • La nature des tampons pour résister à différentes charges A15 – B125 – C250
  • Les caractéristiques des réglages en hauteur et en inclinaison
  • Les caractéristiques de la robinetterie
  • Le type d’alimentation avec notamment la présence ou non des PEHD.

 

Les grandes natures de regards

Situés inévitablement à des endroits stratégiques pour pouvoir offrir un accès aux compteurs, les regards compteurs d’eau sont des regards enterrés. La profondeur d’enfouissement est déterminée par leur besoin d’isolation au gel. Ainsi, dans les régions au climat doux les regards seront enterrés à une profondeur entre 400 et 500 mm contre 1000 à 1200 mm dans les climats grands froids.

Les regards compteurs d’eau potable peuvent être équipés de plusieurs éléments qui sont :

  • Le corps de regard
  • La rehausse regard compteur eau
  • Un système d’isolation
  • Le tampon

Un phénomène de convection s’opère dans le regard entre la température du sol au pied et le haut du regard. Pour résister encore plus efficacement au gel, certains regards sont dotés d’une isolation thermique afin de capter au mieux les calories issues du sol.

Le corps et les réhausses du regard sont conçus pour résister à des charges verticales, mais également à des charges horizontales et notamment lors des phases de compactage pendant la mise en œuvre.

Selon les modèles, les regards peuvent être équipés de réhausses pour atteindre la cote finie désirée et assurer une bonne résistance au gel.

Le tampon pour sa part se trouvera directement en contact avec le sol fini à savoir la chaussée ou un espace vert. Il doit de ce fait, être très résistant notamment pour résister à la pression d’une charge roulante ou piétonne. Pour les zones de circulation réglementées, on trouve 2 types de tampons :

  • Le tampon fonte qui devra répondre à la norme NF EN classe B125 ou C250
  • Le tampon composite haute résistance dédié qui devra lui aussi répondre à la norme NF EN classe B125

Pour les zones piétonnes, il peut être en composite ou en fonte offrant une résistance pour la classe A15 ou allant jusqu’à la classe B125.

Les regards sans compteur

 

Communément appelés les regards nus, ces regards d’eau sont livrés sans robinetterie et sont à composer selon les spécifications du gestionnaire du réseau. Les éléments sont en effet, à ajouter selon les spécificités propres aux cartes géographiques des climats, aux profondeurs d’enfouissement pour l’isolation et des préconisations des exploitants.

Ces regards devront par la suite être équipés :

  • D’un robinet d’arrêt avant compteur
  • D’un support
  • D’un compteur d’eau fourni avec son plombage
  • D’un dispositif antipollution comprenant un clapet anti-retour
Regard sans compteur

Cette robinetterie de compteur pourra, selon les configurations, être droite ou coudée.

Selon les besoins des exploitants, la robinetterie de compteur peut être proposée avec des systèmes de verrouillage ou de condamnation interdisant la manipulation par les abonnés.

Enfin, pour faciliter la relève des compteurs, il existe des solutions pour extraire le compteur avec un système de flexible ou de radio relève pour une relève à distance des index sans ouverture du tampon.

Les regards avec compteur

 

Ces regards sont déjà équipés de tout le matériel nécessaire en termes de robinetterie. Des solutions standardisées, répondant à la majorité des configurations, sont proposées par les industriels. De fait, il est même possible pour certains modèles de choisir la marque de la robinetterie installée. Le regard est ainsi prêt à être installé, il ne leur reste plus qu’à recevoir le compteur. On y retrouve souvent des compteurs DN15 de longueur 110 à 170 mm ou DN20 de longueur 190 mm.

En ce qui concerne la robinetterie, on retrouve généralement des robinets ¼ de tour avec possibilité de verrouillage et d’un clapet anti-retour. Pour ce qui est de l’alimentation, les regards avec compteur sont équipés de EHD offrant un raccordement à l’extérieur du regard via un raccord électrosoudable ou directement sur la robinetterie de compteur.
Chaque version a son avantage, proposant une facilité de mise en œuvre pour le raccordement à l’extérieur pour l’un ou un contrôle de l’étanchéité, ainsi que la possibilité d’une intervention sans avoir recours à un terrassement pour l’autre. Pour ce qui est du diamètre d’entrée et de sortie, il s’agira d’un Ø25 mm ou Ø32 mm voire Ø40 mm.

Les dimensions des regards sont fonction de la taille des compteurs, qui sont eux-mêmes déterminés par le débit d’eau dont a besoin l’abonné, ainsi que par le confort d’exploitation recherché par l’exploitant.

 

Regard avec compteur

Les regards multi compteurs

 

Les regards multi compteurs sont souvent utilisés dans les propriétés de types lotissements car ils offrent l’avantage de proposer un encombrement très réduit, limitant ainsi l’emprise au sol. Ils permettent en effet, de pouvoir loger de 2 à 6 compteurs en 1 seul regard pour compteur d’eau. Dans ce cas, le PEHD d’alimentation sera d’un diamètre supérieur aux différents départs afin de ne pas perdre de débit ni de pression.

Ils présentent plusieurs options d’équipements avec des diamètres d’entrées Ø 32 ou Ø 40 mm (ou de diamètre supérieur à la demande) et des diamètres sortie Ø 25 ou Ø 32 mm. Ils pourront être équipés de compteurs DN15 à DN40, de robinets ¼ de tour et de clapet anti-retour.

Regard multi compteurs

Les bornes

Les bornes, qui servent à loger le compteur d’eau vont être installées en façades. Logées dans un mur, un muret en limite de propriété, les bornes donnent un accès direct au compteur. Ces équipements par le biais de bornes sont plutôt privilégiés pour les zones géographiques où le climat est très doux.

Sur la borne, seul un compteur individuel peut être adapté. Le compteur est de type coaxial ou de DN 15 longueur 110mm.

Les bornes sont faciles à installer, peuvent s’intégrer à côté des coffrets électriques et gaz et offrent une accessibilité correcte pour le relevage des index et pour la maintenance de la robinetterie. Si elles sont préférées dans les zones à climat doux, il n’en demeure pas moins, qu’elles offrent néanmoins une isolation convenable grâce à un puit de chaleur, une isolation polystyrène et selon les modèles, un tube caloporteur.

Elles peuvent accueillir un compteur DN 15 110mm ou coaxial avec robinet ¼ de tour et clapet anti-pollution. L’alimentation de la borne est assurée par un tube PEHD Ø 25 ou Ø32 mm avec un raccordement extérieur.

 

Bornes

 

 

Les chambres

Pour le côté industriel ou pour l’exploitation des réseaux, on utilise des regards en béton ou en composite de plus grande dimension pour pouvoir accéder à l’intérieur et ainsi, disposer d’un espace conséquent pour permettre la maintenance du réseau. Cela permet d’avoir accès à des appareils de protection et de régulation sur le réseau ou des branchements avec des compteurs d’eau. On trouve des dimensions 600X600 mm jusqu’à du 2000X2000 mm pour les modèles préfabriqués. Des dimensions supérieures et sur mesure existent pour des applications spécifiques.

Les caractéristiques mécaniques de ces chambres permettent de les installer sous la chaussée indépendamment des charges roulantes. Les tampons d’accès peuvent être en fonte ou en inox. Selon les nécessités, le tampon peut être articulé pour permettre une exploitation facilitée. Il existe des couvertures spécifiques intégralement démontables permettant un accès total à la chambre offrant ainsi une accessibilité exceptionnelle pour la maintenance des appareils de grandes dimensions et lourds.

Chambre

Nos fournisseurs de regards :

Regards Huot
Regards Huot
Regards Sainte Lizaigne
Regards Sainte Lizaigne
Paragel - Regards
Regards Paragel
Cahors - Regards
Regards Cahors
Regards Mecelec
Regards Mecelec
Regards Desmoules
Regards Desmoules
Abritec - Regards
Regards Abritec
Cubis - Regards
Regards Cubis

Ainsi que les regards de marques diverses.

Facilitez vos installations avec les tutoriels vidéo de notre chaîne YouTube youtube christaud