Devis Christaud
Devis Christaud
[wpseo_breadcrumb]

Appareils de mesure, contrôle et de régulation : des réseaux d’eau surveillés et intelligents

Avec l’avancée des technologies, le réseau de distribution d’eau s’enrichit d’appareils de mesure, de contrôle et de régulation. Des solutions technologiques permettent d’accroître le rendement du réseau, de le gérer et d’en assurer la maintenance de façon efficace. Pilotage à distance, detecteur de canalisation enterrée, géolocalisation, réseau intelligent, relève à distance, nos solutions rendent le réseau plus fiable et plus pérenne tout en étant écoresponsable.

Avec les nouvelles technologies, les réseaux transmettent des données plus fiables, plus précises et pour développer de nouvelles fonctionnalités au service des consommateurs et de la préservation des ressources.

Non seulement elles servent à compter avec plus de précision, comme les compteurs de technologie ultrason (statique), le débitmètre électromagnétique ou le compteur d’eau volumétrique, mais en plus elles permettent d’optimiser l’exploitation avec la télérelève ou de piloter à distance des vannes avec la télégestion. Grâce aux nouvelles solutions, il devient désormais facile d’intervenir rapidement, efficacement et en sécurité sur les réseaux, indépendamment de la nature des canalisations.

Pour plus d’efficacité et de gestion écoresponsable , on utilise des systèmes de géolocalisation pour identifier l’ensemble des réseaux, repérer une fuite et rendre le réseau intelligent grâce au detecteur de canalisation.

Régulation, intervention : opter pour le pilotage à distance

Si autrefois on utilisait beaucoup les compteurs vitesses ou les compteurs volumétriques, aujourd’hui, les nouvelles technologies permettent des avancées importantes, notamment en ce qui concerne le compteur de sectorisation.

L’une des innovations principales en matière de métrologie reste la télérelève des compteurs d’eau ou encore les technologies dites statiques (ultrason et électromagnétique). Pour la sectorisation, ces nouveaux compteurs offrent des niveaux de précision supérieurs. Ainsi, la supervision instantanée des réseaux avec la télégestion, la relève à distance des index des compteurs d’eau électroniques des abonnées et les données de sectorisation du réseau sont devenues les points clés indispensables pour augmenter le rendement des réseaux et planifier les interventions sur les tronçons les plus sensibles.

Les débitmètres électromagnétiques sont préconisés pour les applications de sectorisation ou dans les industries pour la mesure de fluides spécifiques. Ils sont également utilisés pour mesurer le volume d’eau dans les conduites d’assainissement partiellement remplies jusqu’aux stations d’épuration. Ils se composent d’un capteur et d’un transmetteur qui vont mesurer le débit. Le capteur va mesurer une tension induite provoquée par le liquide au moment de son passage dans la canalisation. Cette tension va par la suite être traduite en termes de débit et transmise au système de régulation.

débitmètre électromagnétique pour detecteur de canalisation

Intervenir immédiatement en cas d’anomalie

Les données collectées sont ensuite télétransmises à des centres de pilotage qui sont informés en temps réel et peuvent intervenir immédiatement à distance en cas d’anomalie ou programmer une intervention.

Grâce à la télégestion, il est possible de collecter des données comme une pression, une température, un débit, la position d’une fuite d’eau pour les centraliser sur un tableau de bord de la collectivité.

Ces données issues de la télérelève seront analysées et comparées à des seuils d’alertes pour action éventuelle comme la fermeture d’une vanne.

Pilotage à distance des vannes

Outre la télérelève compteur d’eau, les compteurs peuvent être équipés de vannes qui vont piloter la fermeture de la vanne à distance.

Une avancée technologique très importante qui permettra à une entreprise de gérer son flux et sa consommation d’eau durant ses plages d’inactivité ou de fermeture. Ainsi, un compteur équipé d’une vanne pilotée indiquant une consommation d’eau alors qu’il ne devrait pas y en avoir, jouerait le rôle de détecteur de fuite. De fait, le système fermera la vanne de façon automatique et générera un message d’alerte.

Les vannes pilotées peuvent également gérer le débit, notamment dans le cadre de basses températures et de risque de gel. Une avancée technologique écoresponsable qui permet de tenir une vanne fermée jusqu’à un point de gel détecté automatiquement par une sonde. À ce moment, la vanne sera ouverte pour laisser passer un débit minime et éviter surtout la détérioration par le gel de la canalisation.

Le pilotage automatique des vannes permet également d’intervenir dans le cadre de vidange et de purges automatiques afin de préserver une qualité d’eau optimale pour le consommateur. En absence de consommation d’eau suffisante, des vidanges peuvent être effectuées pour éviter la stagnation d’eau dans des tronçons et la contamination bactériologique de l’ensemble du réseau.

 Être écoresponsable passe aussi par une gestion en temps réel et optimisée de la ressource.

Identifier et sécuriser les réseaux avec la géolocalisation et le detecteur de canalisation

De nombreux réseaux sont de nos jours enterrés. Il est primordial d’avoir des outils performants pour la détection de canalisations enterrées. Les nouvelles technologies de detecteur de canalisation permettent d’identifier et de sécuriser les interventions en déterminant avec précision la nature des canalisations présentes sous terre. Il est par ailleurs possible de déterminer la profondeur d’enfouissement au centimètre près, de communiquer avec la canalisation et de connaitre la nature, le diamètre, voire son niveau d’usure.

Grâce à la géolocalisation et à la détection des canalisations enterrées, on peut de fait cartographier avec précision l’ensemble du réseau. L’avantage indéniable pour la collectivité sera d’avoir une connaissance précise et poussée de ce dernier. Il est maintenant possible de se prémunir contre des accidents ou des ruptures d’alimentation sur toutes les interventions ou à proximité d’un réseau sensible grâce au detecteur de canalisation et à ses marqueurs.

Les matériaux comme la fonte ou l’acier peuvent désormais être tracés depuis la surface grâce à l’induction minime de courant sur la canalisation. Pour le PVC ou le polyéthylène, il faudra adjoindre une petite gaine avec un fil électrique pour pouvoir faire courir l’onde électrique et permettre l’identification depuis la surface. L’utilisation d’appareils spécifiques de détection est alors nécessaire pour générer des champs électriques, tracer les canalisations et déterminer les profondeurs.

Les appareils d’inspection vidéo représentent également une avancée technologique importante. L’introduction d’une caméra à l’intérieur des canalisations permet de faire une évaluation précise de l’état de la canalisation et de voir s’il y a par exemple une obstruction.

Detecteur de canalisation

Réseau intelligent et communicant : une solution fiable et pérenne

Face au vieillissement du réseau, nos systèmes de detecteur de canalisation et de fuite d’eau représentent une avancée technologique importante pour maintenir le meilleur rendement possible de son réseau.

L’écoute du bruit d’une fuite est primordiale dans le cadre de l’utilisation de détecteur de fuite d’eau. On cherchera à repérer l’onde générée par le bruit de la fuite d’eau en positionnant des loggers sur l’extérieur de la canalisation au travers de point de contact type vanne ou robinet de prise en charge. Grâce à la connaissance de la nature et du diamètre de la canalisation ainsi qu’une corrélation entre deux points de mesure des fréquences électroniques, il est possible de déterminer avec précision la source de cette fuite.
Ces procédés ont d’excellents résultats sur les canalisations métalliques type fonte.
Maintenant avec l’intégration sur les robinets de prise en charge d’hydrophone directement au contact avec l’eau, il est possible d’avoir le même niveau de précision sur tous les types de canalisations plastiques, polyéthylène et fonte.

Detecteur de canalisation et de fuite

Face à ces progrès, le réseau devient intelligent et communiquant en utilisant par exemple les poteaux incendie comme bornes repères. En plaçant le détecteur de fuite d’eau sur ces poteaux, il sera alors possible de faire une auscultation précise entre ces 2 bornes.

Avec ces appareils, la démarche devient très écoresponsable et la gestion patrimoniale du réseau est optimisée. La sectorisation d’eau potable grâce à cette nouvelle génération de détecteur de fuite d’eau évite tout gaspillage d’eau. Un geste à la fois écoresponsable et économique.

 

 

Des appareils générateurs de courant

L’une des dernières innovations réside dans la possibilité d’utiliser la force hydraulique contenue dans les canalisations, même avec de très faibles débits, pour fournir de petites quantités d’électricité et autoalimenter les appareils.

Ainsi, nous sommes désormais capables d’électrifier un capteur grâce à l’eau qui fait tourner une petite turbine et produit le courant nécessaire à l’alimentation de nos appareils. Cette source autonome et permanente de courant permet de s’affranchir d’un raccordement électrique conventionnel et d’envisager de généraliser la collecte et la transmission de données, ainsi que la gestion dynamique du réseau à distance.

Utiliser une électricité verte est un geste écoresponsable

Sectoriser, surveiller, contrôler, alerter, commander, automatiser, voilà les maîtres mots de la télégestion des réseaux d’eau et d’assainissement grâce aux solutions proposées par Christaud.

 

Alimentation électrique autonome

Facilitez vos installations avec les tutoriels vidéo de notre chaîne YouTube youtube christaud